7 raisons pour la garde autonome de son Bitcoin
Apprentissagebitcoinsupport.com (FR)

12 mins

9 months ago

Maciej Cepnik
Maciej Cepnik

Director of Community

7 raisons pour la garde autonome de son Bitcoin

Bitcoin est un actif réellement unique.

Satoshi Nakamoto, le fondateur anonyme de Bitcoin, a résolu avec succès le problème de la rareté numérique et de la centralisation de la monnaie. Cela signifie que pour la première fois de l’histoire, les humains ont accès à une forme de monnaie numérique n’étant pas contrôlée par une entité centrale.

Bitcoin nous a rendu les formidables pouvoirs de l’indépendance et de la liberté financière.

Un grand pouvoir s’accompagne toujours d’une grande responsabilité.

En utilisant la cryptographie, Satoshi a mis en œuvre le concept de portefeuilles Bitcoin, lesquels sont des implémentations logicielles spécialisées vous donnant le pouvoir de détenir votre propre Bitcoin.

Le terme garde autonome est utilisé pour décrire l’acte de détenir votre Bitcoin par vous-même et de ne pas remettre ce pouvoir à un tiers.

Cependant, cela signifie que si vous ne prenez pas soin de votre portefeuille correctement, votre Bitcoin peut être perdu ou volé pour toujours — le souveraineté vient au coût de la responsabilité.

La finalité transactionnelle de Bitcoin rend le modèle dépositaire obsolète

Le lancement de Bitcoin a coïncidé avec de nouvelles opportunités et de nouveaux modèles commerciaux. Le besoin le plus en demande était de fournir des rampes d’accès et de sortie fiat sécurisées et fiables, communément appelées échanges Bitcoin.

Afin d’être échangeable, liquide et facilement convertible en monnaies fiduciaires, Bitcoin avait besoin de marchés en ligne; des plateformes où les volontés des vendeurs et des acheteurs de bitcoins sont rassemblées dans un registre commun appelé carnet de commandes. Cette interaction entre acheteurs et vendeurs crée la dynamique de prix du Bitcoin libellé en fiat. Ces types d’échanges Bitcoin peuvent également être appelés échanges dépositaires, ce qui signifie que l’échange détiendra les fonds financiers (fiat et bitcoins) de leurs clients.

Il existe de flagrants problèmes et vulnérabilités avec ce modèle commercial.

Le modèle dépositaire reproduit l’ancien modèle financier des banques où toute la monnaie des clients est détenue et contrôlée par une entité unique. Souvent, ces fonds sont détenus sous forme de promesses mais avec très peu de réserves en appui. De nombreux échanges de bitcoins gèrent des réserves fractionnaires frauduleuses. Le problème est que vous ne le savez jamais avec certitude jusqu’à ce qu’il soit trop tard. En 2013, il a été révélé que le plus grand échange de bitcoins au monde, Mt. Gox, ne détenait qu’une partie des bitcoins qu’il était censé détenir pour ses clients. Puis, en 2019, il a été découvert que la plus grande plateforme d’échange de bitcoins au Canada, Quadriga, menait un stratagème similaire fraudant de nombreux travailleurs canadiens qui leur faisaient confiance avec leurs économies.

Ce phénomène n’est pas propre au Bitcoin. L’histoire abonde de cas où des institutions financières traditionnelles ont opéré des réserves fractionnaires. Satoshi l’a dit le mieux lui-même :

« Le problème fondamental avec la monnaie conventionnelle repose sur toute la confiance nécessaire à son bon fonctionnement. Il faut avoir confiance que la banque centrale ne déprécie pas la monnaie, pourtant l’histoire des monnaies fiduciaires est pleine de manquements à cette confiance. Il faut faire confiance aux banques pour qu’elles détiennent notre monnaie et la transfèrent par voie électronique, mais elles la prêtent, lors des vagues de bulles de crédit, avec à peine une fraction en réserve. »

Parler c’est facile, construire est un travail ardu

Tous les échanges modernes répéteront le mantra “Pas vos clés, pas vos bitcoins”.

Cette célèbre expression signifie que si vous ne détenez pas les clés privées associées à votre portefeuille Bitcoin, vous ne possédez pas vraiment votre bitcoin.

Nous prenons notre parole au sérieux.

C’est pourquoi Bull Bitcoin a pris la décision, dès le jour un, d’adopter un modèle non dépositaire pour promouvoir la garde autonome par défaut à ses utilisateurs. C’est là l’incontestable perturbation que le bitcoin offre au monde — une véritable désintermédiation financière et la mise en place d’une monnaie strictement pair-à-pair.

Si vos bitcoins se trouvent encore sur un échange, vous devriez définitivement lire le reste de cet article…

Sept raisons d'adopter la garde autonome pour vos bitcoins

1. Les échanges dépositaires sont de gros pots de miel, constamment ciblés par les pirates informatiques.

Si vous êtes dans le Bitcoin depuis assez longtemps, vous avez probablement entendu parler de hacks importants où des milliards de bitcoins ont été volés.

Le piratage le plus célèbre s’est produit en 2014, lorsque près de 850 000 bitcoins auraient été piratés sur un échange japonais appelé Mt. Gox.

Ces 850 000 bitcoins valent près de 50 milliards de dollars américains au moment de la rédaction de cet article. Tout récemment, le plan d’indemnisation des créanciers de Mt. Gox a finalement abouti, 7 ans après le tristement célèbre événement. Cependant, seuls 9 milliards de dollars seront répartis entre les créanciers.

L’histoire d’horreur du Bitcoin au Canada

Les Canadiens ont également eu leur propre histoire d’horreur en lien avec un échange. QuadrigaCX était l’un des échanges canadiens les plus populaires et les plus utilisés avant que son fondateur et PDG Gerald Cotten ne décède subitement en Inde en décembre 2018.

Les circonstances entourant sa mort sont encore remises en question aujourd’hui. Le principal problème étant qu’il avait apporté toutes les données d’accès nécessaires et les clés privées de l’échange avec lui dans sa tombe. Par conséquent, plus de 250 millions de dollars de bitcoins et d’autres crypto-monnaies sont toujours inaccessibles aujourd’hui. On a également découvert que l’échange opérait une réserve fractionnaire frauduleuse et que le montant total des bitcoins en réserve était loin de couvrir la somme des dépôts de leurs clients. Plus de 100 000 Canadiens ont été touchés et beaucoup ont perdu leurs économies.

L’histoire est si étrange et intéressante que Netflix lancera bientôt un documentaire à ce sujet.

Ce n’est ni la première, ni la dernière fois

Les gros hacks sont moins courants aujourd’hui, mais vous ne devriez jamais baisser votre garde. Ce n’est qu’une question de temps avant que le prochain gros hack ne frappe un échange. Espérer simplement que vous ne serez pas une victime est imprudent et dangereux.

Retirez vos bitcoins dans votre propre portefeuille maintenant car il sera peut-être trop tard demain.

2. Votre propre solution de garde autonome est bien mieux sécurisée

Certaines plateformes d’échange ont des mesures de sécurité ambiguës pour protéger les fonds de leurs clients. Certaines d’entre elles refuseront même de détailler comment vos fonds sont sécurisés. Pour ceux qui ne sont pas de nature technique, vous ne pouvez pas imaginer combien de méthodes existent pour pénétrer un échange dépositaire pour voler les fonds des clients. Mais surtout, un compte sur un échange est beaucoup plus facile à pirater qu’un portefeuille Bitcoin privé.

Consultez le tableau impressionnant ci-dessous pour voir la grande variété de méthodes d’attaque utilisées depuis 2011 pour pirater les échanges. Certains pirates usent d’énormément de créativité pour mettre la main sur de précieux bitcoins.

From Hodl to Heist: Analysis of Cyber ​​Security Threats to Bitcoin Exchanges, 

une étude réalisée par Kris Oosthoek et Christian Doerr,

Comme vous pouvez le constater, lorsque vous confiez à un parti externe la garde de vos bitcoins, vous n’avez tout simplement aucun contrôle sur ceux-ci. L’expertise nécessaire pour maintenir un échange dépositaire est extrêmement avancée et il est particulièrement difficile d’évaluer si un échange maintient des normes de sécurité de haut niveau. Encore faut-il que ces échanges détiennent réellement les bitcoins promis en premier lieu!

Les risques liés à la garde autonome sont beaucoup plus gérables et moins coûteux à corriger. Il y a certainement une courbe d’apprentissage, mais les compétences techniques réelles pour conserver en toute sécurité vos bitcoins (même pour de grandes quantités) sont assez faibles. En fait, selon notre expérience, le truc le plus difficile à saisir à propos de la garde autonome des bitcoins est d’acquérir la confiance que vous êtes capable de le faire. Promis, tout le monde peut !

3. Les échanges pourraient ne pas réellement détenir vos bitcoins

Les chiffres que votre échange dépositaire affiche dans votre compte ne sont qu’une entrée dans leur base de données, un simple numéro sur votre écran ne prouvant rien. Tout comme les fonds d’un compte bancaire traditionnel ne sont pas liés à de réels avoirs en dollars par la banque, de nombreux comptes d’échange de bitcoins ne sont pas liés à des avoirs réels en bitcoins.

Quand une plateforme d’échange dit que vous avez 5 bitcoins à votre nom, vous n’avez pas vraiment 5 bitcoins à votre nom. L’échange vous promet de détenir 5 bitcoins pour vous, c’est une forme de reconnaissance de dette. Vous possédez un passif libellé en bitcoins détenu par un tiers.

Vous n’avez vraiment aucun moyen de savoir si cette promesse sera tenue jusqu’à ce que vous tentiez réellement de retirer les 5 bitcoins de votre compte vers votre propre portefeuille.

Avec la plupart des échanges dépositaires modernes et légitimes, vous recevrez fort probablement vos 5 bitcoins si vous essayez de les retirer de la plateforme. Ce n’est qu’à ce moment-là que l’échange aura respecté et rempli sa responsabilité envers vous. Cependant, réfléchissons un peu plus loin :

Vous n’êtes probablement pas le seul client de l’échange, ce qui signifie que si tous les clients de la plateforme retiraient leurs bitcoins en même temps, l’échange ferait mieux d’avoir des réserves complètes, autrement, il y aurait insolvabilité.

Un échange dépositaire, au même titre que toute autre banque, fonctionne sur des réserves fractionnaires

Ceci est similaire au phénomène de panique bancaire. Toutes les banques fonctionnent sur un système de réserve fractionnaire. Cela signifie qu’elles ne détiennent en fait qu’une fraction du total des fonds qu’elles doivent à leurs clients. Si tous leurs clients décidaient de retirer leurs fonds en même temps, la banque ne serait pas en mesure de payer tout le monde — elle s’effondrerait, tout simplement.

Un échange dépositaire, fondamentalement, s’apparente à n’importe quelle autre banque et ce n’est pas un secret que ces échanges soient également susceptibles de fonctionner sur un système de réserve fractionnaire. Vos bitcoins se trouvant sur un compte d’échange dépositaire ne seront pas gardés à votre nom dans un coffre-fort, à vous attendre.

Souvent, ces fonds seront utilisés par les échanges pour tenter d’en tirer un rendement. Ils assumeront un risque à vos dépens pour lequel vous ne serez pas récompensé, sauf pour le fait de ne pas avoir à en assumer la responsabilité à court terme.

Les échanges peuvent-ils simplement prouver qu’ils détiennent réellement les dépôts du client qu’ils prétendent détenir ?

Beaucoup ont essayé, mais il s’avère que ce n’est pas si simple.

Le défi de la preuve de réserves

L’idée d’échanges prouvant qu’ils détiennent vraiment ce qu’ils devraient détenir a été proposée il y a longtemps dans l’industrie Bitcoin. Cette idée s’est imposée naturellement après des années de duperie et de pertes financières.

Cependant, même si cela fait l’objet de discussions depuis des années, seulement une minorité d’échanges effectue régulièrement des audits de «preuve de réserves».

Il existe en fait de nombreuses raisons pour lesquelles ils ne procéderaient pas à ce type d’audit:

Problèmes techniques et de confidentialité

Prouver vos réserves sans révéler d’informations sur vos clients est plutôt difficile d’un point de vue technique. De nombreux développeurs, notamment Gregory Maxwell, ont essayé de proposer une gamme d’outils de vérification cryptographique. Néanmoins, ces outils s’avèrent tous imparfaits et posent également des problèmes de confidentialité.

Problèmes de confiance

Dans la plupart des systèmes de preuve de réserves, un tiers externe est employé comme source de vérité et de confiance. Ce tiers chargé de l’audit peut s’avérer être corrompu, induit en erreur ou fautif.

Problèmes de coûts

Ces types d’audits sont plutôt coûteux car vous devez employer de vastes ressources internes et externes pour les mener.

Enjeux stratégiques

En tant qu’échange, vous ne voulez pas révéler des informations cruciales sur votre entreprise et les rendre publiques, ou inciter des attaquants potentiels à examiner plus en profondeur vos opérations.

Nic Carter, un chercheur Bitcoin, partenaire de Castle Island Ventures et cofondateur de l’agrégateur de données blockchain Coin Metrics, explore le sujet de la preuve de réserves depuis des années et milite pour encourager les échanges à l’adopter.

Vous pouvez approfondir sur le sujet et lire ses recherches en visitant son site Web ici.

Vous vous rendrez peut-être vite compte cependant que malgré ses efforts, un petit nombre d’échanges ont effectivement adopté ce genre de mesure. Consultez la liste ci-dessous :

*PoR signifie Proof of Reserves.

De plus, il est extrêmement difficile de vérifier le passif d’une institution financière. En fin de compte, vous faites toujours confiance à des firmes d’audit externe (ahem Enron) et à des régulateurs potentiellement corrompus — rappelez-vous que les tiers de confiance sont des failles de sécurité !

Nous ne disons pas que vous devriez vous inquiéter… mais oui, vous devriez vous inquiéter!

Quelle est la solution?

C’est simple, ne laissez jamais vos fonds sur un échange.

La solution au problème de la preuve de réserves est de ne pas avoir de réserves du tout. Bull Bitcoin l’a compris très tôt et c’est pourquoi nous avons décidé d’adopter le modèle non dépositaire dès le début.

Explorons plus en détail le problème de laisser vos fonds sur un échange.

4. Vous n’êtes pas vulnérable à la confiscation

Le tristement célèbre «Executive Order 6102» est redouté parmi les Bitcoiners.

Pour ceux qui ne le savent pas, le président américain Franklin D. Roosevelt a émis cet ordre le 5 avril 1933.

Les citoyens américains ont reçu l’instruction de rendre tout l’or qu’ils possédaient au gouvernement américain, et la thésaurisation des pièces d’or, des lingots d’or et des certificats d’or sont devenus illégaux.

On ignore à quel point cette mesure gouvernementale a été efficace pour saisir l’or de ses citoyens. Cependant, un nombre important de personnes ont été poursuivies, ont reçu de lourdes amendes ou sont allées en prison parce qu’elles ont préféré contourner la loi.

Une chose est claire, si vous détenez votre or chez vous, il aurait été beaucoup plus difficile pour le gouvernement de le saisir !

C’est une toute autre histoire si vous déteniez votre or à la banque. A cette époque, les banques refusaient les demandes de retrait d’or de leurs clients et les obligeaient à le convertir en dollars au taux fixé par le gouvernement.

Le parallèle avec la situation actuelle du Bitcoin est clair

Rien n’empêche votre gouvernement d’exécuter un type d’ordre similaire et de rendre illégale la possession personnelle de Bitcoin.

Si vous pratiquez la garde autonome de votre bitcoin, il y a de fortes chances que le gouvernement ait du mal à le saisir. Il est beaucoup plus facile d’ordonner aux échanges dépositaires de forcer leurs clients à échanger des Bitcoins ou à les saisir totalement.

Lorsque que fait correctement, personne ne saura (sauf ceux à qui vous le laissez savoir) de quelle manière vous vous y prenez pour stocker vos bitcoins (ou ne saura même si vous en avez).

Les lois changent fréquemment parce qu’elles sont écrites par des humains. Vos clés privées dureront éternellement car elles sont générées mathématiquement.

5. La préservation de la confidentialité grâce à la garde autonome

Lorsque vous gardez vos fonds sur une plateforme d’échange, toutes vos informations les concernant seront à découvert et ces échanges pourront vous exploiter en vous exigeant de prouver constamment votre identité afin que vous puissiez avoir accès à vos fonds.

Une fois que vous avez vos bitcoins dans votre propre portefeuille, la surveillance intrusive appartiendra au passé. Il existe de nombreux outils gratuits et à code-source libre que vous pouvez utiliser pour masquer vos transactions en bitcoins.

De plus, en conservant vous-même vos bitcoins, vous disposez d’un déni plausible concernant ceux-ci. Personne ne peut être sûr que vous êtes toujours en possession de vos bitcoins du point de vue de l’analyse de la blockchain.

Il est également important de préserver votre confidentialité avec vos bitcoins d’un point de vue sécurité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les implications en matière de confidentialité, lisez l’article que nous avons écrit sur le sujet ici.

6. Avec la garde autonome, personne ne peut vous censurer

Le véritable pouvoir du Bitcoin réside dans le fait que personne au monde ne peut vous empêcher de réaliser une transaction Bitcoin quand vous le souhaitez.

C’est un pouvoir incroyable dans un monde où la censure et la surveillance financières sont en hausse. Lorsque vous détenez vos fonds dans un échange dépositaire, vous devez demander la permission à l’échange chaque fois que vous voulez faire quelque chose avec vos fonds.

Retirez ces barrières de votre monnaie en conservant vous-même votre Bitcoin dans votre propre portefeuille Bitcoin. Soyez épaté chaque fois que vous réalisez une transaction et comprenez que nul individu au monde, aussi puissant soit-il, n’aurait pu l’arrêter.

7. La garde autonome vous responsabilise et vous transforme en un individu souverain

La souveraineté est décrite comme étant l’autorité suprême sur un territoire et est un terme politique relatant l’indépendance et l’autonomie d’un État par rapport à d’autres États indépendants.

Bitcoin apporte un nouveau sens à cela car il réduit considérablement les exigences pour qu’une entité soit considérée comme souveraine.

En fait, il l’abaisse à la plus petite entité possible : l’individu.

Bitcoin donne la souveraineté individuelle, laquelle était auparavant réservée aux grands corps politiques.

En ayant une forme de monnaie qui échappe au contrôle des banques centrales, de la censure et de la dévaluation artificielle, vous gagnez un pouvoir financier et monétaire individuel important.

Cependant, il est crucial de savoir que ces caractéristiques ne sont valables que si vous conservez vous-même vos fonds. Autrement, les échanges dépositaires gagnent ce pouvoir sur vous.

De nombreux Bitcoiners témoigneront à quel point la garde autonome leur apporte un sentiment de souveraineté et d’autonomisation. Au cours des dernières générations, les humains ont été conditionnés à croire qu’il était normal et désirable que le gouvernement détienne le monopole complet de la production et de la gestion de la monnaie.

Vous retirer de ce système en gardant vous-même votre patrimoine change vraiment la donne. Cette responsabilité supplémentaire entraîne souvent des réflexions additionnelles. Peut-être qu’une fois que vous aurez pris le contrôle total de votre monnaie et de votre patrimoine, vous aimerez également reprendre le pouvoir dans d’autres aspects de votre vie.

Conclusion

Il est clair maintenant combien d’avantages vous gagnez en conservant vous-même vos bitcoins au lieu de laisser cette responsabilité à d’autres.

Nous savons que le changement peut être assez difficile et stressant et c’est pourquoi Bull Bitcoin développe constamment des ressources et des services pour vous aider à passer de l’un à l’autre de manière sûre et responsabilisante.

N’hésitez plus. Chaque seconde où vous confiez la garde de vos bitcoins à quelqu’un d’autre, vous risquez de ne plus jamais pouvoir les garder vous-même.

Il existe une tonne d’informations et de guides gratuits pour vous aider à apprendre à installer correctement un portefeuille et à conserver vous-même vos bitcoins.

Cependant, nous avons remarqué qu’il y avait un grand vide en ce qui concerne les services fiables qui aident les nouveaux Bitcoiners à aborder la garde autonome de la bonne manière.

C’est pourquoi nous avons lancé Bitcoin Support par Bull Bitcoin.

C’est un ensemble complet d’outils de garde autonome et de guides détaillés, mais surtout toute une équipe d’experts dédiés à la sécurité et à la propre garde qui vous aideront à installer un portefeuille adapté à vos besoins, étape par étape.

C’est le seul service de ce type sur le marché. En développant cette solution, nous renchérissons sur notre mission de fournir la méthode la plus sûre et efficace d’acheter, de vendre et de détenir des bitcoins dans le monde entier.

Nous espérons gagner votre confiance pour demander à vos amis et à votre famille de les intégrer correctement dans Bitcoin, à partir d’aujourd’hui !

Nous souhaitons avoir gagné votre confiance de façon que vous sauriez diriger vos amis et votre famille dans la bonne direction lorsqu’ils se lanceront dans Bitcoin!

Visitez notre site web dès maintenant en cliquant ici. 

Publications connexes

En savoir plus avec les articles suivants

Devenez un Missionnaire Bull Bitcoin
Annonce (FR)

5 mins

about 1 month ago

Devenez un Missionnaire Bull Bitcoin

Si vous êtes un Bitcoin maximaliste croyant en la garde autonome et en l’éthique cypherpunk de la souverainté individuelle, il y a de fortes chances que vous soyez déjà un super fan de Bull Bitcoin. Et si vous pouviez devenir plus?

Francis Pouliot
Francis Pouliot

CEO

Le Multiple de Mayer : optimiser ses points d’entrées 
Apprentissage

2 mins

4 months ago

Le Multiple de Mayer : optimiser ses points d’entrées 

Chez Bull Bitcoin, nous privilégions Bitcoin comme unité de compte et notre priorité est de mettre à votre disposition tous les outils qui vous permettront d’adopter, comme nous, l’Étalon Bitcoin.  

Mathieu Bussière
Mathieu Bussière

Business Development Director

Envoyez des virements Interac à partir de votre portefeuille Bitcoin
Annonce (FR)Bylls

4 mins

5 months ago

Envoyez des virements Interac à partir de votre portefeuille Bitcoin

Les trois plus grandes mises à jour de Bylls (services de paiement Bull Bitcoin) depuis 2013!

Francis Pouliot
Francis Pouliot

CEO

ÉCHANGE
AcheterVendreCaractéristiquesFrais
GARDE AUTONOME
NEW
Support à la garde autonomeVoir les offresAcheter pour un amiDIY